Infos pays

 Retour à la page d'accueil des pays

 

Madagascar

Formalités d’entrée / Séjour et travail des ressortissants communautaires / Sécurité / Santé / Horaires de travail / Transport sur place / Les possibilités d’emploi / Législation du travail / Les salaires / Fiscalité / La protection sociale / Emploi du conjoint / Scolarité / Coût de la vie / Recommandations Importantes

Formalités d’entrée :
Pour un séjour de 90 jours maximum, il faut être muni d’un passeport valide 6 mois après la date de retour. Le visa est obligatoire pour tous de même qu’un titre de transport A/R.

Séjour et travail des ressortissants communautaires :
Les étrangers séjournant à Madagascar durant une période supérieure à trois mois sont classés comme immigrants et doivent être titulaires soit d’un visa d’immigrant soit d’un visa d’entrée et de séjour d’un mois prorogeable et transformable délivré par le consulat aux immigrants potentiels (déclaration en ce sens de l’intéressé au moment de la demande de visa de court séjour). Le visa de séjour transformable et prorogeable peut être prorogé auprès du Commissariat de Police pour une période n’excédant pas trois mois pour permettre à l’immigrant de finaliser son dossier de séjour sur présentation du récépissé du dépôt du dossier auprès du Ministère chargé de l’intérieur.
L’étranger qui séjourne à Madagascar doit souscrire dans les sept jours ouvrables suivant son débarquement sur le Territoire une déclaration d’identité et de nationalité auprès de l’Autorité Administrative du lieu où il fixe sa résidence. Cette formalité est obligatoire pour tous les étrangers des deux sexes à partir de 15 ans. L’étranger titulaire d’un visa de long séjour qui devient ainsi un résident doit posséder la carte de séjour. Les Cartes de séjour sont délivrées par le Ministère chargé de l’intérieur. Les dossiers de demande de carte de séjour doivent être déposés par les requérants des deux sexes âgés de 21 ans révolus auprès de l’Autorité Administrative du lieu de leur résidence (voir consulat de madagascar). Pour un visa affaires, fournir une lettre de mission précisant toutes les coordonnées du partenaire à Madagascar ainsi que le motif du voyage et une lettre d’invitation nominative du partenaire malgache. Enfin, le salarié devra être titulaire de la carte de travail indiquant sa catégorie professionnelle délivrée par le Ministère de la Fonction Publique, du Travail et des Lois Sociales et prévue à l’article 9 de la Loi N°62-006 du 06 Juin 1962.

Sécurité :
Les conditions de sécurité sont bonnes, bien qu’une recrudescence du nombre de vols dans les grandes villes a été constatée.

Santé :
Pas de vaccination obligatoire. Vaccins conseillés : fièvre jaune, la coqueluche, le tétanos et la poliomyélite, la diphtérie, la fièvre typhoïde, l’hépatite A et B. Les infrastructures mécicales sont insuffisantes. Une épidémie de choléra se manifeste depuis quelques temps.

Horaires de travail :
Les administrations contrairement aux banques ferment assez tard, les entreprises cessent leurs activités vers 16h30.

Transport sur place :
Réseau routier pas vraiment en état. Le réseau ferroviaire est un bon moyen de transport sur place sur place. Il est quasiment nécessaire de prendre des vols intérieurs lors d’un voyage compte tenu des distances et de l’état des routes et des véhicules.

Les possibilités d’emploi :

Législation du travail :

Les salaires :

Fiscalité :

La protection sociale :

Emploi du conjoint :

Scolarité :

Coût de la vie :

Recommandations Importantes :

Informations transmises par le site internet Mondissimo