Infos pays

 Retour à la page d'accueil des pays

 

Norvège

Formalités d’entrée / Séjour et travail des ressortissants communautaires / Sécurité / Santé / Horaires de travail / Transport sur place / Les possibilités d’emploi / Législation du travail / Les salaires / Fiscalité / La protection sociale / Emploi du conjoint / Scolarité / Coût de la vie / Recommandations Importantes

Formalités d’entrée :
Carte d’identité en cours de validité ou passeport. La Norvège est membre de l’EEE (Espace Economique Européen) qui regroupe les 25 pays de l’Union Européenne et 3 pays de l’AELE : Islande, Liechenstein et Norvège) depuis 1994. L’appartenance à l’EEE permet aux ressortissants de la communauté européenne de bénéficier de la liberté de circulation des personnes.

Séjour et travail des ressortissants communautaires :
La possibilité d’exercer un emploi dans un autre pays que le sien est reconnue au sein de l’EEE (Espace Economique Européen) qui regroupe les 25 pays membres du l’Union Européenne ainsi que 3 pays de l’AELE : Islande, Norvège et Liechtenstein. Pas de visa de travail requis.

Sécurité :
Pas de problèmes majeurs à signaler, les conditions de sécurité sont bonnes.

Santé :
Les conditions sanitaires sont bonnes. Aucun vaccin n’est exigé

Horaires de travail :
Les journées de travail se terminent en général vers 16h Les banques ouvrent plus tard le jeudi.

Transport sur place :
Ce pays nécessite un véhicule car le réseau routier est bon. De plus les trains et les bus sont peu nombreux.

Les possibilités d’emploi :

Législation du travail :
Les directives communautaires s’appliquent et rendent obligatoires la rédaction d’un contrat de travail. Celui-ci doit comporter,les dispositions exigées par le droit communautaire comme le champ d’activité, la duréee du contrat, le montant de la rémunération, les avantages accordés, le nombre de jours de congés, les conditions de rupture, la législation applicable ainsi que tout élément susceptible d’avoir une importance quelconque dans la relation de travail.

Les salaires :

Fiscalité :

La protection sociale :
Seul l’expatrié au sens de la sécurité sociale française (voir définition dans le lexique) ainsi que son employeur auront l’obligation d’adhérer au système d’Assurance Nationale qui couvre toutes les branches de la protection sociale et sert toutes les prestations même si différents Ministères sont responsables : Ministère de la Santé et Affaires Sociales pour la plupart des branches, Ministère de l’Enfance et de la Famille pour les prestations familiales, Ministère du Travail pour le chomâge. Le Service d’Assurance Nationale est représenté dans chaque municipalité. Le système de l’Assurance Nationale est financé par l’impôt et les cotisations qui sont déduites comme les impôts du salaire des assurés par l’employeur. Cotisation globale de 7,8% du salaire brut non plafonné pour le salarié, de 14,1% pour l’employeur. Libre choix du médecin parmi ceux affiliés au système public et accès libre au spécialiste. Participation du patient aux frais : 14€ pour une consultation chez un généraliste et participation pour les produits pharmaceutiques (montant total pour les produits de moidre importance, % pour les autres)
En cas de détachement, cliquez ici (source : www.cleiss.fr)

Emploi du conjoint :

Scolarité :

Coût de la vie :
Différents prestataires fournissent des indices coût de vie : ORC et ECA les pionniers en Europe, Mercer, Eurocost ou Airinc mais tous s’adressent aux entreprises. ORC, par exemple, offre des informations coûts de vie avec une base 100 à partir de 44 pays de référence - dont la France - vers 300 villes d’affectation dans plus de 160 pays. Pour le particulier soucieux de s’informer, la MFE dans ses monographies donne des informations sur le coût de la vie dans les divers pays traités mais sans utiliser une base 100 pour la France. Vous pouvez également vous adresser à l’UFE ou tenter votre chance sur le web sans garantie aucune en ce cas de la façon dont sont collectées les informations et donc sur la fiabilité des indices fournis que ce soient www.muskadia.com ou www.homefair.com. Pour information, selon Muskadia.com qui publie le coût de la vie dans 150 villes du monde sur la base d’un indice 100 pour New-York (Paris : 97,9), le coût de la vie en Norvège affiche un indice de 99,3 à Oslo au 17 ème rang.

Recommandations Importantes :

Informations transmises par le site internet Mondissimo